Définir un objectif pédagogique Digital Learning 2/2

Pour vous aider à écrire un objectif pédagogique, il existe un outil : la taxonomie de Benjamin Bloom (1956).

Si vous avez raté le premier épisode, rendez-vous ici.

Elle classe les objectifs d’apprentissage du domaine cognitif en six niveaux. Pour aller du plus simple au plus complexe : Connaissance, Compréhension, Application, Analyse, Synthèse, Évaluation.

Taxonomie de Benjamin Bloom. Les mots d'action à utiliser en digital learning pour rédiger un objectif pédagogique.


Un ensemble de verbes d’action correspond à une capacité.

Ces verbes permettent d’identifier précisément un objectif d’apprentissage. Mais aussi de formuler plus clairement les objectifs des activités d’apprentissage en termes de « capacité à».

L’intérêt de cette taxonomie, c’est qu’elle permet d’identifier les capacités sollicitées par un objectif de formation et son degré de complexité.

Cela peut aussi servir à varier ou à adapter vos méthodes de formation. Afin de pas être monotone dans la pédagogie vous pouvez vous inspirer de cette méthode pour élargir votre champ de vision. Vous donnez plus de chance à vos apprenants d’atteindre votre objectif en étant clair et simple dans votre message.

Un verbe pour un niveau.

La taxonomie de Bloom possède donc 6 verbes équivalent chacun à un niveau.

Cela permet de repérer le niveau d’apprentissage de l’apprenant et de pouvoir suivre son évolution. En intégrant cette méthode à la création de votre objectif pédagogique, vous obtiendrez un suivi précis de votre formation.

En étant formé, verbe après verbe, l’apprenant retirera un sens logique à votre objectif. Il va ensuite pouvoir appliquer ce schéma au sein de son travail et chaque jour acquérir de nouvelles compétences.

Laisser un commentaire